Boule à neige

Un texte fantastique

Un texte fantastique écrit par ma fille Lucy, qui a bien voulu que je le publie.
La tâche était de poursuivre le texte en se basant sur les premières lignes (en italique) :

J’hésitais entre un dragon de porcelaine tout constellé de verrues, la gueule ornée de crocs et de barbelures, et un petit fétiche mexicain fort abominable, représentant au naturel le dieu Witziluputzili, quand j’aperçus sur l’étagère à côté une boule à neige qui contenait un petit chat noir en porcelaine. Elle n’était ni trop grosse, ni petite et assez lourde pour servir de presse-papier. J’aimais bien l’idée du chat noir à l’intérieur, alors je l’achetai. « Très bon choix, me dit le brocanteur. C’est un objet très ancien. »

Je rentrai chez moi et déballai l’objet que je venais d’acheter, puis le posai sur mon bureau. En le regardant, je me demandais d’où il venait, à qui il avait pu appartenir avant et qui avait pu avoir l’idée bizarre de faire une boule à neige avec un chat à l’intérieur. Je me rappelai que j’avais un dossier urgent à finir. Je secouai la boule pour faire tomber la neige et je commençai à travailler.
Mais quelque chose me mettait mal à l’aise. Je me sentais observé. A chaque fois que je regardais la boule à neige j’avais l’impression que le chat noir me fixait du regard. Cela finit par me faire peur. Je pris la boule et la posai sur mon armoire à côté de la fenêtre. Puis je retournai à mon travail.

Chat noirTrois heures plus tard, je me réveillai. Je m’étais assoupi en finissant mon dossier. Dehors, il s’était mis à neiger. Je me levai de mon fauteuil pour aller m’étirer devant la fenêtre et regarder tomber la neige quand j’aperçus un chat noir, assis au loin dans la cour en bas de l’immeuble. J’eu l’impression qu’il me fixait droit dans les yeux. Je le regardais pendant un moment puis il partit par la ruelle sombre. Troublé, j’allais regarder sur mon armoire la boule à neige. Il n’y avait plus de chat noir à l’intérieur !

Précédent

Pragmatique

  1. Paul

    Bravo à Lucy.
    Je ne sais pas quel âge elle a, mais c’est une nouvelle très prenante !
    Continue…

  2. Jérôme

    Bravo, Lucy !
    Un texte très prometteur.
    Continue à écrire si tu veux de mon conseil…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén