Étiquette : Expressions du cyclisme Page 1 of 2

La voiture balai - Cyclisme

La voiture balai

Si vous êtes compétiteur lors d’une course cycliste et que la voiture-balai vous talonne, ce n’est pas bon signe !

La voiture-balai suit en effet les derniers coureurs, coureurs cyclistes qui risquent de quitter la course.

La voiture-balai est apparue lors du Tour de France 1910. Créée par Henri Desgrange, elle était destinée, non pas à récupérer les coureurs abandonnant, mais plutôt à vérifier que les retardataires n’empruntaient pas d’autres moyens de transport que leur vélo pour terminer l’étape (Source : Wikipédia).

Manifestation Pancarte

Il a la pancarte !

Lorsqu’un coureur cycliste est particulièrement en forme, très fort sur les fins d’étapes ou les fins de courses, les autres coureurs peuvent se méfier particulièrement de lui. On dit alors qu’il a la pancarte, comme s’il portait une pancarte dans son dos disant « attention à moi ! »

Les autres coureurs éviteront généralement de collaborer avec lui, tenteront de l’isoler dans la course, voire de le distancer…

Une position difficile à tenir en fin de course. Le coureur cycliste ayant la pancarte devra déployer beaucoup d’énergie ou de stratégie pour l’emporter malgré cela. A moins qu’il ne soit vraiment très très fort !

Fer à repasser vintage

Comme un fer à repasser

Les descentes, lors des courses cyclistes, sont parfois impressionnantes. Les coureurs descendent à des allures folles des routes parfois dangereuses lors des grandes compétitions cyclistes, à des vitesses telles que même les motards suiveurs ont du mal à tenir le train.

Si les coureurs habiles et courageux arrivent à faire des descentes époustouflantes, d’autres ont peur, soit par manque de technique, de confiance ou de lucidité, soit à cause de chutes passées marquantes. Ils descendent les mains sur les cocottes, sans confiance ni fluidité, de manière prudente et hésitants sur les trajectoires à choisir. Ces coureurs descendent tout simplement moins vite. Ils descendent comme un fer à repasser, dit-on dans le jargon du cyclisme.

Certains disent aussi descendre comme une caisse à savon.

En vacances

Être en vacances

Vous faites du vélo ? Comment être en vacances dans une course cycliste ?

Trouvez-vous un coéquipier absolument fiable, le super équipier, le costaud qui n’a pas de défaillances, celui qui vous prend dans sa roue et vous permet de le suivre sans faire trop d’efforts superflus. Et alors, vous serez « en vacances »…

Danseuse

En danseuse

Pas de tutu lorsqu’un coureur se met en danseuse dans une côte !

Cette expression, se mettre en danseuse, signifie qu’un coureur cycliste se dresse sur les pédales de son vélo et décolle les fesses de la selle.
La position en danseuse est souvent utilisées par les cyclistes en montée, ou lors d’une relance, du lancement d’une échappée (la giclette) ou d’un sprint. Cette position, coûteuse en énergie, permet de générer plus de puissance.

Le 8 passa le premier, un garçon si trapu que bien qu’il montât debout sur les pédales, nous ne pensâmes pas au joli terme «monter en danseuse» qui désigne cette figure du style cycliste.

325 000 francs (1955) de Roger Vailland

Page 1 of 2

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén