Catégorie : Pétanque

Cochonnet

Le cochonnet

Voici différents noms (liste non exhaustive) que l’on attribue selon les traditions ou les régions au but du jeu de pétanque (par ordre alphabétique) :

  • Bibe
  • Biberon
  • Bouchon
  • Boulic
  • But
  • Cochon
  • Cochonnet
  • Gamin
  • Gari
  • Gendarme
  • Gône
  • Juge
  • Kiki
  • Lucre
  • Maître
  • Ministre
  • Petit
  • Pitchoune
  • Têt
  • Pêton

Est-ce que vous poussez le bouchon un peu trop loin ? Une expression sans doute venue du monde de la boule : lancer le cochonnet un peu trop loin.

Si vous connaissez d’autres termes pour désigner le but, n’hésitez pas à nous le faire savoir !

Faire un carreau sur place - Pétanque

Faire un carreau

Il s’agit du rêve d’un tireur à la pétanque : le carreau sur place, lorsque la boule lancée éjecte la boule adverse et prend exactement sa place !

Pour l’auteur du carreau, c’est souvent la gloire : il peut entendre des oh, des ah, parfois des applaudissements (même de la part de ses adversaires s’ils sont fair-play et savent apprécier le beau geste).

Le carreau sur place est le Graal du tireur de pétanque, tout simplement…

Les pieds tanqués

Les pieds tanqués

L’origine du nom de la pétanque, au sujet de laquelle je lance une série de textes rassemblant des expressions, anecdotes, chiffres (…) autour de ce sport et loisir mondialement connu.

La pétanque est née dans le Sud de la France, et plus précisément à La Ciotat, comme une variante du jeu de boule provençal.

Alors que le jeu provençal (aussi appelé « les trois pas » ou « la longue », lui même dérivé de « la boule lyonnaise ») impose au tireur d’effectuer trois pas pour lancer la boule, la pétanque se joue les « pieds tanqués ».

Le terme de pétanque vient du provençal pèd : pieds, et tanca : planté ; (lou) jo à pèd-tanca, le jeu à pieds-plantés, ou (la) petanco, la pétanque (source : Wikipédia).

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén